• Le Journal Français

Razr : Un motorola à 1700 euros, ça vous dit ?

Certes innovant, le nouveau Motorola Razr à clapet et écran pliable mérite-t-il de débourser un tel prix ? On a étudié de près les données techniques du Razr. Voici notre verdict sur ce smartphone haut de gamme et original.


Il y a quinze ans, le Motorola RAZR était l'un des téléphones portables les plus populaires au monde (on ne parlait pas encore de smartphone à l'époque). téléphone à clapet, il était le mobile le plus fin jamais mis sur le marché. En peu de temps, le RAZR est devenu l'un des plus grands succès commerciaux dans le domaine de la téléphonie : 130 millions ont été vendus. L'arrivée des iPhones et autres smartphones en 2007 a cependant tout changé, rendant obsolètes les téléphones à touches et leurs fabricants, certaines des plus grandes marques mondiales telles que Motorola, BlackBerry, Nokia, Alcatel (pour les nostalgiques). Aujourd'hui, Motorola a ressuscité le RAZR pour une opération nostalgique plutôt ambitieuse - et coûteuse - qui devrait augmenter l'intérêt pour les smartphones à écran pliable.


Razr, Faire du neuf avec de l'ancien


Le nouveau RAZR rappelle esthétiquement le modèle original d'il y a quinze ans : il possède le même mécanisme de coque, mais au lieu de révéler un petit écran et un clavier, il présente, une fois ouvert, un grand écran tactile qui couvre la plus grande partie de la surface interne. L'écran est flexible et se replie sur lui-même lorsque le smartphone est fermé pour le mettre dans votre poche. À l'extérieur se trouve un écran tactile plus petit qui peut être utilisé pour vérifier les notifications et ajuster certains paramètres du téléphone sans avoir à l'ouvrir à chaque fois.


Le nouveau RAZR n'est pas le premier smartphone à écran pliable à être mis en vente en France, mais jusqu'à présent, la promesse de téléphones à écran souple n'a pas poussé les fabricants très loin et a été la cause d'un certain embarras. Il y a quelques mois, par exemple, Samsung a présenté Galaxy Fold, son premier téléphone portable avec un clapet, mais qui, contrairement au RAZR, s'ouvre comme un livre. Elle était censée être la nouveauté la plus importante de l'industrie ces derniers temps, mais elle s'est avérée être un demi-échec.


Samsung s'est aussi lancé dans les écrans pliables

Des téléphones qui posent problème


Avant même que le Galaxy Fold ne soit mis en vente, quelques journalistes qui le passaient en revue ont découvert qu'il suffisait de peu pour endommager le clapet. Des grains de poussière se sont facilement introduits dans le mécanisme de verrouillage, ruinant les contacts électriques de l'écran tactile et d'autres composants. Samsung a dû reporter la vente de son téléphone, qui coûte plus de 2 000 euros, à la fin de l'été, en attendant de modifier le système de verrouillage, en ajoutant des protections pour mieux l'isoler et empêcher la poussière et les impuretés de l'endommager. Mais le mal était fait : le modèle n'inspirait plus confiance.


Huawei, un autre grand fabricant de smartphones, a depuis longtemps annoncé le Mate X, un autre smartphone à écran pliable, qui devait être mis en vente cette année. On ne sait pas quand le nouveau téléphone sera disponible dans les magasins, à un prix supérieur à 2 300 euros.


À lire aussi : Il se vend plus d'Apple Watch que de Rolex


Pour être honnête, les choses ne se sont pas beaucoup mieux passées pour Motorola : au départ, la société était confiante de mettre le nouveau RAZR en vente pendant l'été, mais elle a dû revoir ses plans en raison de certains retards. Son smartphone pliable sera vendu aux États-Unis à partir de janvier, alors que le calendrier de sa vente en Europe n'est pas encore connu. Cependant, nous savons qu'il coûtera au moins 1 699 euros, un prix assez élevé, surtout si on le compare aux autres smartphones produits par Motorola, qui sont appréciés pour leur faible coût.



Motorola : une histoire centenaire


Motorola existe depuis 90 ans, a apporté certaines des innovations les plus importantes dans le secteur de la téléphonie mobile (notamment le premier téléphone portable au monde), mais aujourd'hui, ce n'est pas l'une des premières marques qui viennent à l'esprit quand on pense aux smartphones. L'entreprise a eu une histoire assez mouvementée, surtout dans les années où Apple puis Google ont changé le visage de la téléphonie moderne.


Elle est arrivée tardivement dans le secteur naissant des smartphones, entre 2007 et 2009 Motorola a perdu environ 4,3 milliards de dollars, rendant nécessaire sa restructuration. En 2011, elle a été divisée en deux sociétés indépendantes : Motorola Mobility et Motorola Solutions. Motorola Mobility a été vendu à Google en 2012, alors que la société de la Silicon Valley prévoyait de concurrencer directement Apple, en produisant ses propres smartphones avec le système d'exploitation Android. En quelques années, il est devenu évident pour Google qu'il valait mieux défier Apple par le biais de fabricants de smartphones établis avec Android, comme Samsung, et en 2014, Motorola Mobility a été vendu au fabricant d'ordinateurs chinois Lenovo.


Article du moment : Investir dans l'immobilier au Maroc, à qui confier sa gestion locative ?


Quelle est la solidité et la fiabilité du Razr ?


Le nouveau Motorola RAZR a été développé et produit par Motorola Mobility, qui reste une filiale de Lenovo. Grâce à des réorganisations internes successives et à une importante réduction des effectifs, Motorola a retrouvé sa place dans le secteur des smartphones (3 % du marché), produisant des modèles qui ont souvent reçu des appréciations très positives. Le Moto G7 est considéré par beaucoup comme l'un des smartphones les moins chers du marché actuel, avec des commentaires extrêmement positifs notamment sur Amazon, où les modèles les moins chers ne reçoivent parfois aucun éloge en raison des promesses qu'ils ne tiennent pas.


Le nouveau RAZR coûte beaucoup plus cher qu'un Moto G7, mais Motorola souhaite montrer ce qui peut être fait dans le secteur naissant des smartphones à écran pliable. Une fois ouvert, l'écran du RAZR fait 6,2 pouces de large et possède un mécanisme différent de celui du Galaxy Fold : selon les concepteurs, il devrait s'avérer plus résistant et plus fiable (ça reste à démontrer dans le temps long). Sa conception et sa construction ont nécessité environ deux ans de travail et la production d'innombrables prototypes, avec quelques échecs entre les deux.


Après de nombreuses tentatives et quelques écrans cassés, les concepteurs du nouveau RAZR ont réussi à trouver un bon compromis : le téléphone fermé donne l'idée que l'écran est replié sur lui-même, alors qu'en réalité le bon espace est conservé à l'intérieur pour lui permettre de se plier au maximum. Dans la partie centrale, l'écran est libre de se déplacer sans être fixé à la charnière, ce qui offre un espace supplémentaire pour éviter les contraintes qui pourraient l'endommager. Motorola affirme avoir testé le nouvel écran dans un certain nombre de conditions, mais ce n'est qu'après sa mise en vente que nous saurons si les mesures prises étaient suffisantes pour éviter le pire.


L'écran externe du nouveau RAZR a une taille de 2,7 pouces et, comme pour les modèles originaux, il est surtout utilisable pour voir les dernières notifications, les appels entrants, les messages et pour ajuster rapidement certains paramètres de l'application. Il peut également être utilisé pour se filmer avec la caméra 16 mégapixels, qui fonctionne également comme caméra principale lorsque le smartphone est ouvert.


Quel succès attendre ce ce smartphone pliable ?


Il est peu probable que le nouveau RAZR connaisse un succès aussi important que la version originale sortie il y a 15 ans, notamment parce que de nombreux acheteurs modernes étaient trop jeunes lorsque le premier modèle est sorti pour s'en souvenir, ou n'étaient pas nés du tout. C'est pourquoi Motorola tentera d'aller de l'avant en conjuguant à la fois l'effet de nostalgie et l'effet de nouveauté, en se concentrant davantage sur ce dernier pour attirer de nouveaux clients.


Le plus grand obstacle pourrait être le prix, si l'on considère qu'avec des prix plus bas, vous pouvez acheter des iPhones d'Apple, Pixel de Google, le Galaxy de Samsung, les meilleurs modèles, et les téléphones portables de Huawei, tous considérés comme les meilleurs smartphones du marché. Le nouveau RAZR pourrait toutefois encourager la conception de smartphones dans de nouveaux formats qui répondent à la demande d'écrans plus grands, mais de poche.


Une histoire à suivre sur La Gazette.

© Le Journal Français - toutes les informations en France