• Le Journal Français

Le marché de l’emploi toujours aussi prometteur pour la Big Data


Quel emploi pour gérer la big data

En 2021, le Big Data demeure une valeur sûre sur le marché de l'emploi. Les postes à pourvoir se multiplient, et les salaires continuent à augmenter. Ainsi, les métiers de la donnée constituent d'excellents choix de carrière.


Dans tous les secteurs d'activité, les entreprises collectent, stockent et analysent désormais de vastes volumes de données. En quelques années, le Big Data est devenu le nerf de la guerre. En France, 43% des entreprises ont entamé une profonde restructuration pour ne pas passer à côté de cette opportunité.


Dans le cadre d'une étude menée en juin 2020 par NewVantage Partners, 91,6% des cadres interrogés ont déclaré augmenter leurs investissements dans le Big Data. De même, 91,7% d'entre eux estiment ces investissements nécessaires pour gagner en agilité et en compétitivité.

Le succès du Big Data en entreprise s'explique par plusieurs facteurs. Chaque humain génère désormais 1,7MB de données par seconde en moyenne. En outre, les nouvelles technologies comme l'IA, le Machine Learning ou le Cloud Computing requièrent l'expertise de professionnels de la Data Science.


Grâce aux données, les organisations peuvent prendre de meilleures décisions, accélérer leur croissance et profiter d'un avantage sur la concurrence, notamment dans le secteur de l'automobile. Selon une étude menée par Forrester, à l'échelle mondiale, entre 2018 et 2020, les entreprises exploitant le Big Data ont généré 1200 milliards de dollars de plus que leurs concurrentes.


Toutefois, pour révéler tout le potentiel du Big Data, une expertise est indispensable. Sans les compétences requises pour les analyser, les données sont tout simplement inutiles.

En France, les entreprises ont initié leur transformation numérique, mais restent en retard sur le marché mondial. Une étude IDC révèle que la quasi-totalité des entreprises françaises s'intéresse au Big Data, mais déplorent un manque de stratégie globale autour de l'exploitation des données.


Ainsi, l'adoption massive du Big Data en entreprise provoque une explosion d'offres d'emploi depuis plusieurs années. Le métier de Data Scientist est l'un des plus demandés aussi bien aux États-Unis qu'au Royaume-Uni.


Dans le rapport "Emerging Job Report" de LinkedIn pour l'année 2020, ce rôle se hisse en troisième position du classement aux États-Unis et en septième position au Royaume-Uni. Les offres d'emploi pour ce métier ont augmenté de 37% en un an aux États-Unis.

Et la tendance n'est pas près de s'inverser. Selon Statista, le marché du Big Data devrait atteindre une valeur de 103 milliards de dollars en 2027. C'est plus du double de sa valeur estimée en 2018.


D'après le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, le nombre de postes liés aux données augmentera de 12% d'ici 2028. Ceci représente tout de même 546 200 nouveaux emplois.

Le nombre de professionnels en activité ne suffit pas à couvrir cette forte demande. Par conséquent, les salaires proposés sont très élevés et augmentent également au fil du temps.


Métiers et salaires du Big Data


Il existe une multitude de métiers du Big Data, et de nouveaux rôles apparaissent continuellement au fil de l'évolution des besoins et de l'émergence de nouveaux outils et technologies.


Le métier de Data Scientist est l'un des plus recherchés. Il consiste à analyser les données, et à exploiter le Machine Learning pour établir des modèles prédictifs. Ainsi, les entreprises sont en mesure de prendre de meilleures décisions.


Un scientifique des données manie les différentes techniques de Data Mining. En France, selon Glassdoor, un Data Scientist gagne en moyenne 45 000€ par an.


Le Data Engineer ou ingénieur des données est également très recherché. Il a pour rôle de créer des pipelines permettant d'automatiser la collecte de données en provenance de sources variées, de les nettoyer, et de les transférer aux Data Analysts et aux Data Scientists.


Cet expert maîtrise les bases de données SQL, et les langages de programmation comme Python et R. Il est également doué d'un sens de la communication et d'un esprit d'équipe lui permettant de collaborer efficacement au sein de l'organisation. En France, selon PayScale et Glassdoor, un Data Engineer gagne en moyenne 45 000€ par an.


Le Data Analyst se charge quant à lui de collecter et d'analyser les données, et partage les résultats de ses travaux sous forme de visualisations ou de rapports. Il maîtrise les logiciels tels que Microsoft Excel, et les bases de données SQL.


Il est également doué d'un sens de la communication et de la collaboration. En France, selon Glassdoor, le Data Analyst touche en moyenne 41 000€ par an.


Comment devenir professionnel du Big Data ?


Vous l'aurez compris : le Big Data est un secteur en plein essor, et présente de nombreuses opportunités sur le marché de l'emploi. Un professionnel est en mesure de trouver facilement et rapidement du travail dans l'industrie de son choix, et de profiter d'un salaire élevé.


Pour exercer ces métiers, il est toutefois nécessaire d'acquérir de solides compétences techniques. La première étape est des'inscrire à une formation de data analyst, qui pourra vous ouvrir de nombreuses portes pour le futur.