• Le Journal Français

Comment détecter une fuite sur la toiture?

Le principal rôle de la toiture est de maintenir une certaine isolation pour la maison face à la pluie et le vent. Un toit qui fuit entraîne beaucoup de soucis. Toutefois, il est difficile parfois de différencier une fuite à un simple problème d’aération. En effet, un souci d’aération produit parfois les mêmes conséquences qu’une fuite au niveau de la toiture: l'humidité entre dans la maison. Plus vous vous attardez à identifier la provenance de l’entrée d'eau plus vous risquez de trouver des dégâts chez vous.


Différentes sortes de fuites


Il existe deux catégories de fuites : la fuite visuelle qui pourra être réparée en quelques instants et puis celle plus subtile, qui va demander un diagnostic plus poussé, en profondeur dans la toiture. La première est facile à trouver car il vous suffit de suivre les traces d’écoulement d'eau ou les traces d'humidité. La seconde situation est beaucoup plus délicate. D'ailleurs, c'est pour ce genre de souci que plus de connaissances sont requises et qu’on fait appel à des professionnels comme une entreprise de couverture sur couvreur-azur.fr.


Vérifier l’étanchéité de la couverture


Si vous avez optez pour des tuiles en terre cuite ou en bois, il vous est essentiel de connaître la durée de vie de ses dernières. En majorité, elles sont intactes plus d'une dizaine d'années surtout si vous ou votre couvreur avez utilisé des écrans entre la charpente et la couverture. Les écrans assurent en effet l’étanchéité de votre toit et empêchent l'infiltration de l'eau.


Des fois, le problème provient de l'interstice entre les tuiles. Elles ont bougé pour une raison ou une autre et laissent entre elles plus d’espacement que prévu. Parfois, les tuiles se fissurent et l'eau s'engouffre à travers les félures, de nombreuses personnes en parlent sur les forums. Une investigation plus approfondie, grâce à la contribution d'un couvreur, vous permettra de trouver la source du problème et d'y remédier. Au cas où vous décidez d’effectuer vous-même les recherches de fuite, il faut prendre en note toutes les précautions nécessaires pour ne risquer aucun accident.


Des fuites d'eau à cause de la pente du toit


Lors de la construction d'une maison ou d'un bien immobilier en général, il est utile de connaître la compatibilité entre le type de tuiles choisis et la pente de votre toit. Certaines entreprises soucieuses de plaire au client oublient ce détail crucial. Toutefois, chaque fabricant impose une certaine condition d'utilisation de leur produit. Une tuile en béton est par exemple conseillée pour une pente entre 45° et 35°. Cette condition concerne l’écoulement de l'eau. Si l’eau ne parvient pas à glisser facilement sur la toiture, elle risque de se stagner. Une eau stagnante est toujours source d'infiltration donc une probable fuite d'eau, sans compter la mousse qui va salir la toiture, et il faudra donc un nettoyage haute pression ou un traitement type hydrofuge.


Les gouttières mal entretenues peuvent aussi entraîner une mauvaise circulation de l’eau. Sans issue, les eaux de ruissellement changent de direction. Une mise hors d’eau s’avère plus facile dans ce cas. Il vous suffit de nettoyer les gouttières et de combler les interstices en cas de nécessité.


Opter pour une rénovation si besoin


Dans certaines situations, le problème persiste après plusieurs tentatives infructueuses de résolution. Il est utile dans ce cas d'enlever la couverture à l'endroit où la fuite est constatée. Si possible, il est préférable de les enlever jusqu’à la faîtière. Puis, un ouvrier spécialisé, notamment le couvreur, procède à une vérification visuelle et effectuer une rénovation de la partie endommagée.

© Le Journal Français - toutes les informations en France