• Le Journal Français

Autolaveuse-balayeuse : la reine du nettoyage des sols

Dans la gamme des matériels de nettoyage professionnel, l'autolaveuse-balayeuse apparaît comme un appareil multifonction et efficace. Elle convient en effet pour réaliser différents usages combinés dont le balayage, le lavage et le séchage des surfaces nettoyées. En fonction de la superficie considérée, il est adapté d'utiliser le modèle autoporté ou autotracté.


Un matériel au fonctionnement polyvalent


Une autolaveuse-balayeuse est conçue pour nettoyer différents types de surfaces par utilisation d'une triple fonctionnalité. Il s'agit du balayage, du lavage et du séchage. En premier, elle exerce une fonction de balayeuse grâce à la brosse rotative disposée à l'avant. Celle-ci effectue une action de nettoyage en profondeur, facilitée par l'écoulement d'un liquide détergent stocké à l'intérieur de l'appareil.


La marque Gaomei, distribuée en France, est l'une des meilleure.

Lors de cette phase de récurage, l'ensemble produit-nettoyant et résidus de décrassage est aspiré au fur et à mesure via l'extracteur.


Après passage de la machine, le sol présente un aspect propre et sec.

Pour un résultat plus rapide, les fabricants ont mis au point des modèles équipés de plusieurs brosses. Mieux, l'utilisateur a la possibilité d'ôter la brosse pour installer un accessoire de brossage plus adapté aux caractéristiques de la zone.


Un équipement adapté à un usage professionnel


Les services de nettoyage professionnel sont unanimes pour reconnaître l'intérêt d'utiliser une autolaveuse-balayeuse, en version autoportée ou autotractée. L'autolaveuse-balayeuse autoportée a la capacité de récurer les aires de plus de 10000 m². Elle est donc appropriée pour le traitement des aéroports, grandes boutiques commerciales, hypermarchés, supermarchés.

Son mode d'emploi se révèle également aisé, car cette balayeuse est dotée d'un poste de pilotage permettant de la faire se mouvoir. Plus adaptée pour les aires situées à l'extérieur, l'autolaveuse à moteur thermique convient pour les périmètres excédant largement 10000 m². En revanche, pour une superficie avoisinant ce chiffre, l'exemplaire muni d'un moteur électrique est recommandé. Ce dernier est en particulier silencieux et non-polluant.


L'autolaveuse-balayeuse autotractée se prête davantage au nettoyage des enceintes dont l'envergure est située entre 200 et 1000 m². L'opérateur doit cependant se tenir debout pour le manipuler. Le maniement est rendu aisé grâce au mécanisme de propulsion intégré.


Les avantages d'une autolaveuse-balayeuse


L'acquisition d'une autolaveuse-balayeuse s'effectue généralement pour un but professionnel. Il est par exemple sollicité pour maintenir une hygiène constante dans les établissements de santé et les grands centres hospitaliers, ainsi que les mairies (qui doivent passer un appel d'offre public comme ici). Il est associé également à l'entretien des grandes surfaces de distribution, les boutiques alimentaires ou les grands restaurants.


Hormis le nettoyage intérieur, ce matériel s'emploie aussi pour la maintenance quotidienne des parkings et aéroports. Il est intéressant pour nettoyer les lieux publics même pendant les heures d'affluence car il sèche aussitôt les sols. Enfin, sa performance et son rapport qualité-prix en fait un outil rentable pour les promoteurs de sociétés de nettoyage.