Aujourd'hui nous allons parler du site eBay, l'un des sites les plus visités au monde. Mais saviez-vous pour l'anecdote que son fondateur était français, né à Paris? On raconte toute l'histoire ainsi que le fonctionnement du site actuellement et ses nouveaux usages.


Nombreux sont les consommateurs qui font des achats en ligne à considérer encore eBay seulement comme une plateforme d'enchères : c'est une idée qui vient du fait que lorsqu'eBay est né en 1995, eBay était en fait principalement une plateforme d'enchères, et que cela est resté son modèle commercial jusqu'à la seconde moitié des années 2000. Mais aujourd'hui, les ventes aux enchères ne représentent qu'une petite partie des revenus de l'entreprise, même si les journaux en parlent parfois : c'est ce qui s'est passé, par exemple, lorsqu'un sandwich au fromage grillé a été vendu pour 28 000 dollars parce qu'il avait une tache rappelant la Vierge Marie ! Le principal service offert par eBay est désormais celui d'un grand site de commerce électronique et, ces dernières années, l'objectif de l'entreprise a surtout été de résister à la concurrence d'Amazon. Ce qui n'est pas chose facile.


En 2016 le PDG d'eBay de l'époque, a expliqué que "le monde n'a pas à choisir entre Amazon et eBay". Il a a déclaré qu'eBay parierait sur sa force : le fait que vous ne savez pas vraiment ce que vous trouverez dans les annonces. Le catalogue d'enchères d'eBay est en effet sans fin et contient toutes sortes d'objets, neufs, d'occasion et parfois introuvables ailleurs. C'est notamment le cas des livres d'occasion.


À lire aussi : comment trier sa bibliothèque et revendre ses vieux livres


eBay a été fondé par un français : Pierre Omidyar


EBay a été inventé en Californie en 1995 par Pierre Omidyar (né à Paris, d'origine Iranienne) , un diplômé en informatique de 28 ans qui a décidé de développer une section d'enchères à distance sur son site web (il est aujourd'hui l'un des plus riches au monde). Pendant des années, on a dit que tout cela venait d'une idée de la petite amie du fondateur - maintenant sa femme - qui cherchait des distributeurs de bonbons Pez de collection. L'histoire a cependant été démentie plus tard par eBay lui-même. Le site, qui s'appelait initialement Auction Web (vente aux enchères), a connu un succès inattendu : tant de personnes ont commencé à l'utiliser qu'en cinq mois, le fondateur a été contraint de tout déplacer vers une plateforme professionnelle et en neuf mois, il a commencé à y travailler à plein temps. En 1997, le site d'Omidyar a accueilli 2 milliards d'enchères et le nom a finalement été changé en eBay.


Comment le site fonctionne aujourd'hui?


Sur eBay, il est facile et rapide de créer un compte en saisissant son prénom, son nom et son adresse électronique. Tout le monde peut acheter et vendre à peu près n'importe quoi. Pour se faire une idée, à la mi-2019, eBay comptait 1,2 milliard d'inscriptions, tandis qu'Amazon en comptait moins de 200 millions. Sont exclus certains articles expressément interdits par le règlement tels que le tabac, l'alcool, les stupéfiants, les services de voyance, les animaux vivants, les parties du corps humain pour n'en citer que quelques-uns.


Sur eBay, il y a à la fois des vendeurs privés (ceux qui utilisent la plateforme pour vendre leur collection de vieux vinyles, par exemple) et des vendeurs professionnels qui s'appuient sur eBay pour gérer leur activité. Depuis leur compte eBay, les vendeurs peuvent gérer les ventes, les relations avec les acheteurs et annoncer leurs articles sur le moteur de recherche de la plateforme. En contrepartie, ils versent des commissions variables sur les annonces et les ventes.



La vente aux enchères ou l'achat immédiat


Il y a deux façons de vendre (et d'acheter) un produit sur eBay. La première est la vente aux enchères, qui oblige les utilisateurs intéressés à enchérir à partir du prix minimum décidé par le vendeur. L'autre est le mode "acheter maintenant", qui vous permet de finaliser immédiatement l'achat au prix fixé par le vendeur.


Le moment de la confirmation de l'achat et le moment du paiement sont séparés pour l'acheteur : il est donc important de savoir que celui qui remporte une enchère ou finalise un achat en mode "acheter maintenant" ne peut pas ensuite faire marche arrière et doit payer le produit au vendeur dans les 2 jours (vous pouvez évidemment aussi procéder au paiement immédiatement). Si l'acheteur laisse les 2 jours expirer sans payer, le vendeur peut le signaler comme utilisateur "non-payant".


Chaque vendeur peut choisir les modes de paiement qu'il accepte : la plupart des vendeurs exigent le paiement par carte de crédit ou PayPal, certains acceptent également d'autres options. PayPal est historiquement le mode de paiement "préféré" d'eBay, qui a racheté l'entreprise en 2002 et l'a rendue à nouveau indépendante en 2014. En 2018, eBay a annoncé le passage de PayPal à Adyen, qui devrait devenir le premier fournisseur de paiements sur le site d'ici l'année prochaine. PayPal restera une option de paiement valable pour les utilisateurs d'eBay.


Si l'acheteur n'est pas sûr de vouloir faire l'achat, il peut toujours mettre le produit dans le "panier" en attendant de se décider, comme dans la plupart des sites de commerce électronique.


Dès qu'il reçoit le paiement, le vendeur envoie le colis : la logistique lui est toujours confiée. Les jours d'expédition indiqués dans l'annonce sont calculés approximativement et sont le résultat de la somme des jours utilisés par le vendeur pour préparer et emballer la commande (pas plus de 30 jours, selon la réglementation) et ceux utilisés par le service d'expédition, qui est choisi par le vendeur.


Lorsque la vente n'aboutit pas pour une raison quelconque, parce que le vendeur ne reçoit pas le paiement ou parce que l'acheteur ne reçoit pas l'objet acheté ou reçoit quelque chose de différent de ce qui avait été promis, les deux catégories d'utilisateurs peuvent décider de lancer un litige dans l'"Espace de solutions".

Dans le cas de l'acheteur : si le vendeur ne répond pas ou ne résout pas le problème dans les 3 jours, le service clientèle d'eBay interviendra.

Dans le cas du vendeur : si l'acheteur ne paie pas dans les 4 jours, eBay signale le profil de l'acheteur et reverse la commission au vendeur.


Un système fiable et sécurisé


Une chose qui caractérise encore eBay aujourd'hui et qui en a fait en quelque sorte une référence pour nombre des plateformes numériques les plus connues qui sont venues plus tard (pensez à Airbnb et Uber) est le système de retour d'information entre les utilisateurs.

Pour limiter les escroqueries et les litiges, eBay a inventé un système de retour d'information volontaire qui fonctionne encore aujourd'hui et permet en quelque sorte à la communauté de s'autoréguler : après chaque achat, les acheteurs peuvent examiner les vendeurs et vice versa. Tous les commentaires sont affichés et peuvent être consultés sur les profils des utilisateurs, de sorte que les utilisateurs malhonnêtes sont rapidement identifiés, "étiquetés" et naturellement exclus de la communauté, sans qu'il soit nécessaire d'intervenir sur eBay. En fait, les choses ont un peu changé depuis 2008 : les vendeurs peuvent désormais ne laisser que des commentaires positifs ou ne pas en laisser. Ainsi, les acheteurs peuvent se sentir libres de laisser des commentaires négatifs aux vendeurs sans crainte de représailles.


Pour conclure on peut dire qu'eBay a encore de beaux jours devant lui ! Mais qui sait ce que le futur nous réserve? La plateforme gagnerait à revoir son design un peu vieillissant et son interface au risque de se faire dépasser un jour par d'autres. En france nous pouvons citer backmarket qui devient une place de marché importante pour les produits de seconde main.

BMW ouvre un nouveau chapitre de son histoire avec le Concept i4. La marque allemande s'engage dans une nouvelle voie avec la présentation d'une sublime voiture entièrement électrique qui vient directement défier Tesla ! Le Concept i4 de BMW place la propulsion électrique au cœur de la marque BMW et ouvre une nouvelle ère de plaisir de conduite.


Le BMW Concept i4 représente un aperçu de l'avenir de la BMW i4, qui devrait entrer en production en 2021 en tant que premier modèle entièrement électrique du groupe BMW dans la catégorie des voitures moyennes haut de gamme. Il offre une vision totalement nouvelle de l'excellence dynamique qui fait la réputation de BMW et allie un design moderne et élégant, à la fois sportif et spacieux, à la fonctionnalité d'un Gran Coupé quatre portes, tout en ne générant aucune émission (100% électrique).


"Le Concept i4 de BMW apporte l'électrification au cœur de la marque BMW", déclare Adrian van Hooydonk, vice-président senior du groupe de design BMW. "Le design est dynamique, propre et élégant. En bref : une BMW parfaite qui est aussi à zéro émission". Les chiffres clés du moteur comprennent une autonomie de 600 km, une puissance allant jusqu'à 530 ch, une accélération de 0 à 100 km/h en environ 4,0 secondes et une vitesse de pointe de plus de 200 km/h. Cependant, les qualités de conduite du Concept i4 de BMW ne peuvent pas être exprimées uniquement en chiffres. La transmission de puissance pratiquement silencieuse crée un sentiment de dynamisme totalement nouveau.


"Le design du BMW Concept i4 présente des proportions fantastiques, un caractère fortement expressif et, bien sûr, une grande attention aux détails", ajoute Domagoj Dukec, responsable du design BMW. "Avec le BMW Curved Display, nous avons redéfini l'orientation typique du conducteur de BMW de manière extrêmement élégante. En même temps, le Concept i4 de BMW offre un sentiment de plaisir de conduite durable. Dans le cadre du paquet, le Concept i4 comprend divers éléments de design extérieur et intérieur qui apparaîtront à la fois dans la BMW i4 et dans d'autres véhicules de série à moteur.


Des surfaces claires et des détails bien pensés


L'extérieur moderne et élégant est un contrepoint délibéré au charme dynamique de l'expérience de conduite. Les proportions parfaitement résolues du Gran Coupé créent un look authentique, moderne et confiant. L'empattement long et la ligne de toit forment un profil de base élégant et dynamique. Avec ses quatre portes, la BMW Concept i4 offre non seulement un niveau élevé de convivialité et de praticité au quotidien, mais aussi un intérieur beaucoup plus grand que les proportions modernes et dynamiques de la voiture ne le laissent immédiatement penser.


Des lignes nettes et douces et des volumes tendus se fondent en une riche sculpture aux contours uniformes et créent un langage clair et superficiel. La couleur extérieure moderne du Frozen Light Copper reprend une nuance de couleur vue sur la BMW Vision iNEXT et met en évidence l'interaction des surfaces avec des effets visuels étonnants. Les éléments bleus à l'avant, sur les côtés et à l'arrière indiquent les origines de la BMW i de la voiture. Ils mettent en avant les icônes distinctives de la BMW i et mettent en évidence la technologie sous la surface - par exemple, les freins dans leur rôle de panneau intelligent, les cadres des jupes latérales dissimulant la technologie des batteries et les éléments de diffusion à l'arrière, qui remplissent l'espace de conception laissé libre par les tuyaux d'échappement et améliorent l'efficacité aérodynamique.


Les jantes sont un autre élément distinctif de la voiture. Elles ont été conçues exclusivement pour le Concept i4 de BMW et allient aérodynamisme et légèreté ; les surfaces lisses - et donc optimisées sur le plan aérodynamique - contrastent avec les rayons ultra-légers et très résistants. Les roues élargissent la gamme de couleurs et de matériaux de la voiture, soulignant son caractère luxueux.


La face avant : captivante et innovante


Le traitement frontal du Concept BMW i4 présente les formes familières de BMW dans un nouveau look, donnant un visage visuellement puissant à l'ère électrique de BMW. La calandre proéminente et fermée établit un lien tangible entre le passé et l'avenir de BMW. L'icône BMW acquiert également de nouvelles fonctionnalités : sans moteur à combustion nécessitant un refroidissement, la calandre sert désormais principalement de "panneau intelligent" abritant divers capteurs. La grille donne un aperçu des coulisses de la technologie avec un design spécial pour ce modèle. De même, les phares constituent un pont entre le passé et l'avenir ; la façade classique à quatre yeux est reprise ici avec une interprétation très moderne et minimaliste. Deux éléments LED indépendants et complexes de chaque côté intègrent toutes les fonctions d'éclairage nécessaires. Des surfaces propres et quelques lignes nettes autour de la grille créent un graphisme frontal contemporain avec un impact visuel considérable. Un accent bleu de style BMW i dans le cadre de la calandre fixe le joint sur la face avant. Tout bonnement sublime.



Premiers pas de la nouvelle identité BMW : Nouveau logo


Lors de la présentation du BMW Concept i4, BMW présente pour la première fois le nouveau look de la marque. Le nouveau logo de communication sert également de base à l'insigne du Concept i4 de BMW. Sa conception bidimensionnelle et transparente assure une intégration parfaite et rend encore plus visible la teinte extérieure spéciale Frozen Light Copper. Le concept-car n'a pas seulement pour tâche de se tourner vers l'avenir en termes d'esthétique, de technologie et d'innovation, il explore également le potentiel de design au sein de notre marque BMW.


Un arrière aérodynamique


L'arrière de la BMW Concept i4 est bas sur la route et coupe une large figure soulignée horizontalement. Les surfaces avancent par l'arrière dans un mouvement doux et luxuriant, ce qui lui donne un aspect très moderne et calme. Les longs et minces feux arrière en forme de L poursuivent le thème. Sous les feux arrière, des surfaces inclinées vers l'intérieur forment des lèvres qui améliorent l'aérodynamique et intègrent des prises d'air verticales. La verticalité du design souligne ici la sportivité de la voiture. Plus bas, le tablier arrière est très présent et améliore l'efficacité aérodynamique. Là où les tuyaux d'échappement auraient été trouvés, les éléments bleus du diffuseur de la BMW i indiquent la présence d'un système de transmission entièrement électrique et font référence à la conception de la BMW i Vision Dynamics.


L'intérieur : Minimaliste et chic


L'intérieur de la BMW Concept i4 se concentre sur les moments où le conducteur choisit de conduire lui-même la voiture. C'est pourquoi tous les éléments à l'avant de la cabine font face au conducteur. Le nouveau BMW Curved Display rejoint le volant pour révéler une nouvelle interprétation de l'orientation du conducteur et offre un aperçu de l'affichage des versions de série de la BMW iNEXT et de la BMW i4. Ici, les surfaces de présentation de l'écran d'information et de l'écran de contrôle fusionnent en une seule unité inclinée vers le conducteur. Ce regroupement d'écrans optimise la présentation des informations et rend l'affichage plus intuitif à l'aide du toucher. La technologie d'affichage avancée avec verre anti-reflet élimine également la nécessité d'un couvercle de protection pour masquer les écrans et contribue ainsi à un intérieur extrêmement propre et aéré.


Beaucoup de place à l'arrière : un véhicule convivial


Les passagers des sièges arrière sont accueillis par un compartiment de taille généreuse qui offre des niveaux d'espace pour la tête et les jambes qui dépassent les attentes d'un coupé. Les appuie-tête intégrés aux sièges avant et arrière ajoutent à la sensation de sportivité. La découpe des appuie-tête est un détail de classe qui fait écho aux modèles sportifs de BMW dans la gamme actuelle. Les sièges arrière prolongent les graphiques horizontaux qui émergent des portes pour créer une atmosphère de salon à l'arrière. Pendant ce temps, les sièges extérieurs reprennent la forme dynamique des sièges avant, accentuant ainsi la sensation de sportivité. Ils utilisent également très peu de coutures, ce qui accentue encore l'aspect propre et moderne.


Pour conclure on peut dire que la BMW i4 est sublime, on a vraiment hâte de la prendre en main !

Certes innovant, le nouveau Motorola Razr à clapet et écran pliable mérite-t-il de débourser un tel prix ? On a étudié de près les données techniques du Razr. Voici notre verdict sur ce smartphone haut de gamme et original.


Il y a quinze ans, le Motorola RAZR était l'un des téléphones portables les plus populaires au monde (on ne parlait pas encore de smartphone à l'époque). téléphone à clapet, il était le mobile le plus fin jamais mis sur le marché. En peu de temps, le RAZR est devenu l'un des plus grands succès commerciaux dans le domaine de la téléphonie : 130 millions ont été vendus. L'arrivée des iPhones et autres smartphones en 2007 a cependant tout changé, rendant obsolètes les téléphones à touches et leurs fabricants, certaines des plus grandes marques mondiales telles que Motorola, BlackBerry, Nokia, Alcatel (pour les nostalgiques). Aujourd'hui, Motorola a ressuscité le RAZR pour une opération nostalgique plutôt ambitieuse - et coûteuse - qui devrait augmenter l'intérêt pour les smartphones à écran pliable.


Razr, Faire du neuf avec de l'ancien


Le nouveau RAZR rappelle esthétiquement le modèle original d'il y a quinze ans : il possède le même mécanisme de coque, mais au lieu de révéler un petit écran et un clavier, il présente, une fois ouvert, un grand écran tactile qui couvre la plus grande partie de la surface interne. L'écran est flexible et se replie sur lui-même lorsque le smartphone est fermé pour le mettre dans votre poche. À l'extérieur se trouve un écran tactile plus petit qui peut être utilisé pour vérifier les notifications et ajuster certains paramètres du téléphone sans avoir à l'ouvrir à chaque fois.


Le nouveau RAZR n'est pas le premier smartphone à écran pliable à être mis en vente en France, mais jusqu'à présent, la promesse de téléphones à écran souple n'a pas poussé les fabricants très loin et a été la cause d'un certain embarras. Il y a quelques mois, par exemple, Samsung a présenté Galaxy Fold, son premier téléphone portable avec un clapet, mais qui, contrairement au RAZR, s'ouvre comme un livre. Elle était censée être la nouveauté la plus importante de l'industrie ces derniers temps, mais elle s'est avérée être un demi-échec.


Samsung s'est aussi lancé dans les écrans pliables

Des téléphones qui posent problème


Avant même que le Galaxy Fold ne soit mis en vente, quelques journalistes qui le passaient en revue ont découvert qu'il suffisait de peu pour endommager le clapet. Des grains de poussière se sont facilement introduits dans le mécanisme de verrouillage, ruinant les contacts électriques de l'écran tactile et d'autres composants. Samsung a dû reporter la vente de son téléphone, qui coûte plus de 2 000 euros, à la fin de l'été, en attendant de modifier le système de verrouillage, en ajoutant des protections pour mieux l'isoler et empêcher la poussière et les impuretés de l'endommager. Mais le mal était fait : le modèle n'inspirait plus confiance.


Huawei, un autre grand fabricant de smartphones, a depuis longtemps annoncé le Mate X, un autre smartphone à écran pliable, qui devait être mis en vente cette année. On ne sait pas quand le nouveau téléphone sera disponible dans les magasins, à un prix supérieur à 2 300 euros.


À lire aussi : Il se vend plus d'Apple Watch que de Rolex


Pour être honnête, les choses ne se sont pas beaucoup mieux passées pour Motorola : au départ, la société était confiante de mettre le nouveau RAZR en vente pendant l'été, mais elle a dû revoir ses plans en raison de certains retards. Son smartphone pliable sera vendu aux États-Unis à partir de janvier, alors que le calendrier de sa vente en Europe n'est pas encore connu. Cependant, nous savons qu'il coûtera au moins 1 699 euros, un prix assez élevé, surtout si on le compare aux autres smartphones produits par Motorola, qui sont appréciés pour leur faible coût.



Motorola : une histoire centenaire


Motorola existe depuis 90 ans, a apporté certaines des innovations les plus importantes dans le secteur de la téléphonie mobile (notamment le premier téléphone portable au monde), mais aujourd'hui, ce n'est pas l'une des premières marques qui viennent à l'esprit quand on pense aux smartphones. L'entreprise a eu une histoire assez mouvementée, surtout dans les années où Apple puis Google ont changé le visage de la téléphonie moderne.


Elle est arrivée tardivement dans le secteur naissant des smartphones, entre 2007 et 2009 Motorola a perdu environ 4,3 milliards de dollars, rendant nécessaire sa restructuration. En 2011, elle a été divisée en deux sociétés indépendantes : Motorola Mobility et Motorola Solutions. Motorola Mobility a été vendu à Google en 2012, alors que la société de la Silicon Valley prévoyait de concurrencer directement Apple, en produisant ses propres smartphones avec le système d'exploitation Android. En quelques années, il est devenu évident pour Google qu'il valait mieux défier Apple par le biais de fabricants de smartphones établis avec Android, comme Samsung, et en 2014, Motorola Mobility a été vendu au fabricant d'ordinateurs chinois Lenovo.


Article du moment : Investir dans l'immobilier au Maroc, à qui confier sa gestion locative ?


Quelle est la solidité et la fiabilité du Razr ?


Le nouveau Motorola RAZR a été développé et produit par Motorola Mobility, qui reste une filiale de Lenovo. Grâce à des réorganisations internes successives et à une importante réduction des effectifs, Motorola a retrouvé sa place dans le secteur des smartphones (3 % du marché), produisant des modèles qui ont souvent reçu des appréciations très positives. Le Moto G7 est considéré par beaucoup comme l'un des smartphones les moins chers du marché actuel, avec des commentaires extrêmement positifs notamment sur Amazon, où les modèles les moins chers ne reçoivent parfois aucun éloge en raison des promesses qu'ils ne tiennent pas.


Le nouveau RAZR coûte beaucoup plus cher qu'un Moto G7, mais Motorola souhaite montrer ce qui peut être fait dans le secteur naissant des smartphones à écran pliable. Une fois ouvert, l'écran du RAZR fait 6,2 pouces de large et possède un mécanisme différent de celui du Galaxy Fold : selon les concepteurs, il devrait s'avérer plus résistant et plus fiable (ça reste à démontrer dans le temps long). Sa conception et sa construction ont nécessité environ deux ans de travail et la production d'innombrables prototypes, avec quelques échecs entre les deux.


Après de nombreuses tentatives et quelques écrans cassés, les concepteurs du nouveau RAZR ont réussi à trouver un bon compromis : le téléphone fermé donne l'idée que l'écran est replié sur lui-même, alors qu'en réalité le bon espace est conservé à l'intérieur pour lui permettre de se plier au maximum. Dans la partie centrale, l'écran est libre de se déplacer sans être fixé à la charnière, ce qui offre un espace supplémentaire pour éviter les contraintes qui pourraient l'endommager. Motorola affirme avoir testé le nouvel écran dans un certain nombre de conditions, mais ce n'est qu'après sa mise en vente que nous saurons si les mesures prises étaient suffisantes pour éviter le pire.


L'écran externe du nouveau RAZR a une taille de 2,7 pouces et, comme pour les modèles originaux, il est surtout utilisable pour voir les dernières notifications, les appels entrants, les messages et pour ajuster rapidement certains paramètres de l'application. Il peut également être utilisé pour se filmer avec la caméra 16 mégapixels, qui fonctionne également comme caméra principale lorsque le smartphone est ouvert.


Quel succès attendre ce ce smartphone pliable ?


Il est peu probable que le nouveau RAZR connaisse un succès aussi important que la version originale sortie il y a 15 ans, notamment parce que de nombreux acheteurs modernes étaient trop jeunes lorsque le premier modèle est sorti pour s'en souvenir, ou n'étaient pas nés du tout. C'est pourquoi Motorola tentera d'aller de l'avant en conjuguant à la fois l'effet de nostalgie et l'effet de nouveauté, en se concentrant davantage sur ce dernier pour attirer de nouveaux clients.


Le plus grand obstacle pourrait être le prix, si l'on considère qu'avec des prix plus bas, vous pouvez acheter des iPhones d'Apple, Pixel de Google, le Galaxy de Samsung, les meilleurs modèles, et les téléphones portables de Huawei, tous considérés comme les meilleurs smartphones du marché. Le nouveau RAZR pourrait toutefois encourager la conception de smartphones dans de nouveaux formats qui répondent à la demande d'écrans plus grands, mais de poche.


Une histoire à suivre sur La Gazette.

 

© Le Journal Français - toutes les informations en France