La marque Japonaise Nissan dévoile le modèle Z Proto, un véhicule pour le futur avec un petit goût des traditions passées ! On a fait le tour de ce véhicule héritier des modèles Z lors de l'évènement virtuel pour son inauguration.


Nissan a présenté dernièrement la Z Proto, démontrant ainsi une volonté claire de lancer une nouvelle génération de la légendaire supercar Z. Dévoilé lors d'un événement virtuel diffusé dans le monde entier depuis le pavillon Nissan de Yokohama, le prototype présente un design extérieur et intérieur entièrement nouveau ; sous le capot, un moteur V6 biturbo combiné à une transmission manuelle. Z Proto est le digne héritier de cinquante ans d'histoire du légendaire modèle "Z". Mais en même temps, c'est une voiture de sport ultra-moderne.


Lignes extérieures : une subtile rencontre entre l'avenir et le passé


Conçue et développé par l'équipe de design au Japon, la Z Proto présente des lignes extérieures modernes et attrayantes, avec un design qui rend hommage à la version originale. La carrosserie jaune nacré est un hommage aux choix de couleurs des Z S30 de première génération, et s'accorde avec le toit original en noir.


La forme du capot et les phares à LED obliques en forme de goutte d'eau rappellent sans équivoque le modèle Nissan Z original. Les dimensions de la grille rectangulaire sont similaires à celles du modèle actuel, avec l'ajout d'une série d'ailettes ovales pour en revisiter l'aspect. La silhouette exprime la sportivité et l'élégance, rappelant les phrases des modèles 240ZG des années 70. Un rendu vraiment sympathique et unique pour les amateurs de véhicules audacieux et téméraires. Visuellement on peut le voir : c'est impeccable ! Peut-être que le départ récent de Carlos Ghosn de la tête de Nissan a insufflé un vent de nouveautés pour les équipes?


La ressemblance avec le modèle Z original est encore plus frappante lorsque l'on regarde le Z Proto de profil. La ligne de toit relie le nez à la queue carrée, redessinant le profil de la première génération Z, où l'arrière était légèrement plus bas que l'aile avant et donnait à la Z sa présence scénique unique - maintenant encore accentuée par le lien entre la fenêtre de compas arrière et la garniture de queue abaissée. Cela rappelle également certaines Mustang ou même la nouvelle Alpine.


La queue a été inspirée par les feux arrière de la 300ZX réinterprétés de façon plus moderne. Les groupes de lumières sont disposés dans une bande rectangulaire noire qui embrasse également les côtés. L'utilisation de fibres de carbone pour les jupes latérales, la bordure sous le pare-chocs avant et les éléments aérodynamiques arrière assure d'excellentes performances techniques et aérodynamiques. Les roues de 19 pouces en alliage et les deux sorties d'échappement soulignent la démarche sportive de ce véhicule et sa prestance.


Et l'intérieur alors? Que du bon !


Conçue comme une combinaison sur mesure pour le conducteur et le passager, la cabine du Z Proto est une combinaison idéale de technologie moderne et d'influences traditionnelles Z. Les concepteurs ont demandé conseil à des professionnels du sport automobile afin de créer un environnement intérieur de style compétition, idéal tant sur la route que sur la piste. On le sait déjà par l'instrumentation : toutes les informations principales sont affichées sur un écran numérique très confortable pour la lecture par le conducteur, comme l'indicateur rouge de changement de vitesse. Le nouveau volant offre un accès immédiat aux commandes, sans perdre son aspect vintage. L'intérieur est orné de détails jaunes, notamment de coutures visibles sur le tableau de bord. Les sièges sont également jaunes et présentent une bande ombrée au centre qui donne une impression de profondeur.


Pour conclure, nous sommes tombés amoureux de ce nouveau modèle de Nissan, un peu comme nous avions également apprécié le BMW Concept i4.


Travailler dans le secteur très performant de l’immobilier d'entreprise


Le terme immobilier d’entreprise englobe les transactions effectuées dans le domaine de l'immobilier qui permettent l'exercice d'une profession. On parle d'immobilier d'entreprise lorsque les immobiliers en question sont utilisés dans un but purement lucratif. C’est le cas des locaux de commerces, ainsi que des entrepôts et des locaux professionnels.


Le travail en immobilier d’entreprise


Lorsqu'un individu décide de démarrer une activité professionnelle ou développer ses affaires, il recourt à un agent immobilier pour avoir un local professionnel. Il peut s’agir d’une large espace pour un local de travail, de type open space souvent dite locaux tertiaires, ou plusieurs bureaux bien cloisonnés. Dans d’autres situations, l'investissement en soi exige l'utilisation d’autres espaces comme un centre de stockages. Toutes ces situations s’avèrent de temps en temps plus compliquées que prévu et le conseil d'un professionnel est toujours le bienvenu.


Devenir un professionnel de l'immobilier d’entreprise


Travailler en tant que professionnel dans le monde de l’immobilier d'entreprise est possible même après avoir embrassé d'autres carrières. Il suffit de suivre quelques formations adaptées à la profession. Plusieurs centres proposent ce genre d’offre sous forme de modules. Le professionnel doit donc être à l'aise avec certaines notions de droit, mais aussi s'y retrouver en urbanisme. Quelques notions en marketing et management seront aussi nécessaires pour mener à bien votre mission. Certes, le travail demandé n'est pas facile, mais avec les connaissances nécessaires, on ne peut que réussir. En lire plus à ce sujet.


Le rôle d'un professionnel en immobilier d’entreprise


Le monde de l'immobilier d’entreprise peut être passionnant à condition de maîtriser les rouages du métier. En tant que professionnel dans le milieu, on a le devoir de soutenir son client dans toutes les démarches engagées, pour trouver le local voulu. Son travail ne s’arrête toutefois pas au moment de l'acquisition du bien comme dans le domaine de l’immobilier. Si jamais le client se trouve face à un problème et décide de se défaire de son fonds de commerce ou juste du local, le professionnel revient à la charge. De ce fait, pour éviter qu'une situation fait obstacle à une autre affaire, il doit disposer de plusieurs connaissances sur les tendances du marché pour pouvoir bien conseiller sa clientèle.


Les différentes avantages de travailler avec un professionnel en immobilier d’entreprise


Plusieurs conditions sont à respecter dans le domaine de l'immobilier d’entreprise. L’entrepreneur est tenu de respecter plusieurs obligations. L'irrespect de ces conditions pourrait lui coûter beaucoup, vu que les sanctions pourraient être d'ordre morale ou financière. Plusieurs législations délimitent les procédures à suivre dans ce cas, surtout dans les grandes villes telle que Paris.


Une personne ne travaillant pas dans le domaine de l’immobilier d'entreprise en Île-de-France ne peut pas forcément connaître tous les rouages de ces procédures. Le risque de sanction plane souvent au-dessus de l'investissement, qu'il est préférable de se tourner vers quelqu’un de plus compétent en la matière. Ce professionnel de l'immobilier saura être à l'écoute de la demande de ses clients afin de trouver le conseil qui répondra le mieux à leurs attentes.

Il existe une pléthore d’expressions désignant l’hypnose et ses praticiens ! Généralement, entre hypnotiseur et hypnothérapeute, on s’y perd parfois. C’est pourquoi, nous avons décidé dans cet article de faire le point sur ce sujet. En d’autres termes, nous vous proposons de découvrir quelle est la différence entre un hypnotiseur et un hypnothérapeute.


L’hypnothérapeute traite des troubles alors que l’hypnotiseur recherche des aspects spectaculaires


Vue sous cet angle la différence est évidente ! En effet, l’hypnothérapeute pratique des séances d’hypnose avec beaucoup de déontologie ; contrairement à l’hypnotiseur qui s’intéresse plus au spectacle. S’agissant de ce dernier, il opère le plus souvent devant une foule et se sert d’une personne facilement influençable et très réceptive, cela se rapproche du mentalisme ou de la prestidigitation.


Le plus souvent, ce type de personne constitue un cobaye parfait pour que les effets de l’hypnose soient visibles. Quant au pratiquant de l’hypnose médicale ou hypnothérapeute, il ne choisit pas ses patients. Le plus souvent, ceux-ci viennent à lui librement dans le but de se faire aider, ce qui est compréhensible.


De plus, l’hypnothérapeute peut exercer dans un cadre et à des fins médicales. Comme mission, il aidera des personnes à surmonter de nombreuses difficultés à l’instar des phobies de toutes origines. Des dépendances au tabac, à l’alcool ; des problèmes de surcharge pondérale, de dépression ; des troubles d’anxiété, de stress permanent, de problèmes à l'école, de timidité, d’insomnies, de crise de panique…


Vous pouvez trouver un excellent praticien à Bordeaux sur www.hypnose-hypnotiseur-bordeaux.fr

L’hypnothérapeute travaille dans un cadre privé, alors que l’autre s’exhibe en public


Le cadre dans lequel l’on exerce son activité est très important pour différencier les deux. En effet, cela détermine si l’on peut accorder du crédit à ce que fait le praticien ou pas. D’une part, une séance d’hypnose avec un hypnothérapeute, se déroule en privé et dans une pièce calme. Généralement, cela permet, non seulement de mettre l’individu à l’aise, mais aussi de lui permettre de parler de ses difficultés en toute confiance.


L’hypnotiseur quant à lui, pratique son art sur son volontaire, au vu de tout le public afin de provoquer l’étonnement. Parfois, la personne hypnotisée ne sait rien de ce qui l’attend au cours de la séance.


D’autre part, l’hypno thérapeute peut s’il juge nécessaire, accompagner ses séances d’hypnoses de PNL (programmation neuro-linguistique). Alors que l’hypnotiseur, produit des effets parfois grotesques qui ont pour conséquence de mettre mal à l’aise « l’hypnotisé » qui se retrouve là du simple fait de sa fragilité.


Le mot de la fin


En conclusion, bien que l’hypnothérapeute et l’hypnotiseur pratiquent tous les deux l’hypnose, les deux ne se valent pas. En effet, tandis que le premier est spécialisé dans l’accompagnement des personnes vers la résolution de leurs problèmes ; le second, lui, pratique lors des spectacles dans un but beaucoup plus ludique, pour le "show" !


De plus, outre leurs objectifs, leurs cibles et le contexte dans lequel ces deux praticiens travaillent sont également très différents. Cependant, il arrive parfois qu’une seule personne soit capable d’être les deux à la fois. C’est pourquoi, pensez souvent à interroger votre praticien sur ses activités si vous souhaitez avoir une séance d’hypnose.


Dans tous les cas, c'est bien souvent une expérience très singulière pour le patient.

 

© Le Journal Français - toutes les informations en France